Le bronze, un alliage de cuivre et d’étain

Publié le 12 mai 2012

Un alliage de cuivre et d’étain

Le bronze (ou « airain » dans les textes littéraires) est le nom utilisé pour désigner les alliages de cuivre et d’étain. Le bronze est constitué à base de cuivre (plus de 60%) mélangé à une proportion variable non seulement d’étain mais aussi d’aluminium, de plomb, de béryllium ou de manganèse.

Il se caractérise par une bonne résistance à l’usure ainsi qu’une bonne conductivité électrique. La découverte du bronze est une révolution de la Préhistoire, donnant naissance, vers l’année 1800 avant J.-C., à une période appelle justement « l’Âge du bronze ».

L’utilisation du bronze

Durant l’Âge du bronze, l’alliage connaît plusieurs utilisations dont la création de certains objets décoratifs comme les bijoux ou les statuettes, mais aussi la fabrication d’armes. De nos jours, l’utilisation la plus populaire se retrouve dans le domaine des arts décoratif.

Les maîtres artisans fabriquent des plaques en bronze gravées avec le nom et le titre d’une personne. La médaille de bronze est également un produit populaire associé à la troisième place lors d’une compétition sportive. En sculpture, le bronze est utilisé pour confectionner des statues.

Sa valeur à la Bourse

Étant donné que le bronze est un alliage, son prix varie selon le prix des deux matières premières, le cuivre et l’étain. À la bourse de Londres le cuivre est actuellement à 8529 dollars la tonne, l’étain à 22620 dollars la tonne. Les prix des deux est actuellement en hausse.