L’acier, ses différentes utilisations et son prix

Publié le 26 mai 2012

C’est à partir d’un minerai de fer, matériau très répandu sur la surface de la terre, que l’acier est fabriqué. Pour obtenir de l’acier à partir du fer, on réduit ce dernier dans un haut fourneau afin d’obtenir de la fonte. Ensuite, on le fait affiner de manière à diminuer le carbone contenu dans le minerai, car plus le pourcentage de carbone est élevé, plus l’acier est dur. Après cela, il faut aussi éliminer certains déchets qui sont encore présents dans cet acier lors de sa fusion. Pour améliorer les qualités de l’acier, on procède à l’adjonction de certains éléments.

L'acier japonais

L’acier fin

En ajoutant certains alliages à l’acier, tels que le nickel, le chrome, le manganèse, le cobalt ou le cuivre, on améliore ainsi les qualités de l’acier pour le rendre plus fin. Plus tard, avec les nouvelles installations sidérurgiques, la fabrication de l’acier s’est nettement améliorée encore plus et a permis la naissance de nouveaux aciers. L’acier trempé est un autre procédé qui permet de travailler ce matériau plus aisément.

Ses différentes utilisations

L’acier est un matériau très apprécié, puisqu’il est utilisé partout ; ainsi on le retrouve dans nos cuisines, sous forme d’ustensiles, de couteaux, dans l’outillage, la construction automobile, dans la fabrication de moteurs. L’acier fin est utilisé pour la fabrication de profils, pour la tôle et armatures, principalement dans les constructions de certaines structures. L’acier est fabriqué sous différentes formes, à savoir, l’acier galvanisé qui est utilisé dans la plomberie, l’acier inoxydable dans la construction ou de l’acier à étain pour de nombreux emplois.

Le prix de l’acier

Le prix de l’acier est moins élevé que celui de l’aluminium. Matériau côté en bourse comme les autres, son prix varie. Le prix du kilo en euros peut se situer aux environs de 0,25 centimes d’euro. Il faut cependant souligner que son cours a nettement augmenté, ces dernières années.