Quel métal pourra remplacer les canalisations en plomb ?

Publié le 2 janvier 2015

Alors que les communes ont prévu de grands travaux afin d’ôter au fur à mesure les canalisations en plomb car ce métal est devenu toxique, la question reste intacte. Le problème est de savoir si un autre métal sera capable de le remplacer sur le long terme.

Une directive 2013 sans direction précise

plplSi cette décision gouvernementale exigeait à juste titre qu’aucune canalisation en plomb ne soit encore utilisée pour transporter l’eau, les solutions alternatives ne semblent pas avoir été préparées.

Conscient qu’il fallait trouver un matériau bactéricide mais également avec des propriétés capables de donner satisfaction sur le long terme, les réunions sur le sujet se sont multipliées. La fonte a été imaginée pendant un premier temps de même que le PVC qui pourrait avoir de sérieux arguments.

Le cuivre pourrait devenir la solution choisie

plEn comparant les qualités des différents métaux, il apparaît que le cuivre serait le plus à même d’offrir un transport de l’eau dans de bonnes conditions tout en minimisant les risques pour la santé. Naturellement bactéricide, il pourrait même apporter des améliorations sur la santé en éliminant à la source des bactéries qui se trouvent dans l’eau du robinet.

Les troubles gastro-intestinaux souvent connus lors de l’utilisation de cette boisson pourraient être éliminés ainsi que bien d’autres bactéries. Sa résistance n’est plus à prouver et si ce métal était aussi utilisé à l’Antiquité, ceci n’est pas dénué de sens puisque la génération future y revient largement.