Les deux grandes puissances mondiales desservent le cours des métaux

Publié le 25 mai 2015

Toujours à la peine depuis la chute du prix du pétrole, les derniers indicateurs émanant de la Chine et des Etats-Unis ont encore fait régresser certains métaux. D’autres ont stoppé leur remontée qui donnait un peu d’espoir aux producteurs mais la joie fut de courte durée.

Une activité chinoise instable

precious-metals-pricesLes industries chinoises ont suspendu leurs activités pendant le mois de mai alors qu’il s’agit du pays le plus consommateur de métaux. Cette situation a un effet direct sur le cours des métaux avec des situations de surplus dans un grand nombre d’entre eux en l‘absence des achats habituels.

Sans connaître les prévisions du pays asiatique dans le domaine, le cours des métaux subit les conséquences en opérant une baisse. La stabilisation n’est pas possible sans connaître les intentions d’achat dans les prochains mois. La Chine possède toujours un pouvoir important dans le marché des métaux, mettant à mal tout l’équilibre en fonction de son comportement.

Les Etats-Unis en demi-teinte

0488def2-c613-11df-99a9-5564a9b3f4c1Lorsque le cours des métaux est perturbé, les regards se tournent vers la première puissance mondiale pour trouver des éléments qui vont permettre d’être confiant dans l’avenir. La santé de ce pays va déterminer celle du marché des métaux car ils sont intimement liés. Cependant, la situation actuelle ne va permettre de dégager des éléments positifs suffisants.

Les résultats du chômage restent toujours faibles mais au-dessus des estimations faites par le gouvernement ce qui fait penser que l’économie américaine pourrait se déstabiliser dans les mois à venir. Le dollar, de son côté, se renforce ce qui a pour effet de faire grimper les prix de chaque métal puisqu’ils sont exprimés dans cette devise. Le ralentissement des divers achats est donc à craindre compte tenu de leur coût devenu trop élevé.