Guide de l’or : cours, propriétés et utilisation

De symbole Au, l’or est un métal noble dont la couleur jaune et brillante est très souvent associée à la fortune et la richesse. Il compte d’ailleurs parmi les métaux les plus précieux et les plus convoités depuis la nuit des temps. Et cela, c’est surtout grâce à ses propriétés physiques et chimiques exceptionnelles : en effet, l’or est un matériau à la fois dense et malléable, doté d’une excellente conductivité électrique et thermique.

Mais encore, le fait qu’il soit inoxydable (ni dans l’eau ni dans l’air) permet de le conserver pour de longues périodes, ce qui le rend donc très stable au cours du temps. A tout cela s’ajoute son extrême rareté, faisant de lui un métal très recherché donc très cher !

L’histoire de l’or

L’utilisation de l’or remonte à plusieurs siècles en arrière. Ce métal a toujours été utilisé pour fabriquer des bijoux. Il est mentionné dans la bible que l’or ne fut destiné à cet usage depuis l’époque d’Abraham. Les scientifiques qui ont une vision plus rationnelle estiment que l’or a été exploité par les  premiers hommes.

Il a été utilisé comme bijou et monnaie d’échange dans l’ancienne Sumer, Gène, la Crète et la Chine. Le métal jaune a suscité l’intérêt de tous les peuples dans les temps anciens, et il semblerait que ce soit toujours le cas actuellement. Depuis les temps immémoriaux, l’or a symbolisé la puissance et en posséder une énorme quantité revient à affirmer son rang au sein d’une société.

L’or est un métal très rare et il est présent partout. On le retrouve dans le sable, les fleuves, les roches et les mers. Il tient lieu de noter que les mines d’or étaient auparavant des étendues sauvages avant d’être transformées en cratères ou en galeries. L’or a été estimé en carats depuis 1797, mais l’Europe a exigé qu’il soit exprimé en millièmes.

L’Égypte des temps anciens est inextricablement liée à l’or.  En effet, les anciennes civilisations égyptiennes qui aimaient le luxe et le faste portaient des bijoux en or. D’ailleurs, ce peuple enterrait leurs défunts dirigeants dans des caveaux remplis de richesses, c’est essentiellement pour cette raison que les tombeaux des pharaons ont tellement attiré les pilleurs de tombes. Les richesses qui accompagnaient les pharaons vers l’au-delà devaient servir à payer leur passage vers la vie éternelle.

Les trésors d’hier et d’aujourd’hui

D’inestimables trésors jonchent la terre et les mers. Si l’on estime que l’exploitation de l’or a démarré il y a près de 2700 ans, il y a fort à penser que des centaines de milliers de trésors demeurent engloutis et ensevelis. Les avis divergent sur le nombre des bateaux remplis d’or qui ont été engloutis par la mer. On estime que les épaves qui sont toujours au fond des océans se comptent par millions.

gold

La majeure partie des bateaux remplis d’or ont été découverts par des archéologues. Certains des sites où  les bateaux ont été engloutis sont connus et ils font l’objet de fouilles intense pour des fins archéologiques, mais ces richesses ont suscité des nouvelles vocations : les chasseurs de trésors. En France et partout dans le monde, les archéologues parviennent à trouver et mettre à jour des ruines pleines d’or, des galions espagnols bardés d’objets précieux.

Pourquoi l’or est-il le métal le plus convoité ?

L’or est très convoité, car il est rare, et l’on sait pertinemment que les produits rares sont toujours les plus désirés. Mais ce métal précieux est-il vraiment rare comme le suggèrent certaines théories ? Quelques spécialistes s’accordent à dire que depuis l’époque où le premier chercheur a trouvé la première pépite d’or, seulement quelque 166.000 tonnes d’or auraient été extraites du sous-sol mondial. Cette quantité d’or n’est donc pas incommensurable, car si on la matérialise en lingots, cette masse d’or arriverait à peine à remplir le hall de la gare de Lyon. La quantité de métal jaune stockée dans les banques du monde et les réserves fédérales est insignifiante, comparés à l’or qui est encore présent en masse dans la nature.

Quels sont les différents types d’or ?

Également appelé métal jaune à cause de sa couleur jaune doré qui rappelle le soleil, l’or se décline en plusieurs catégories.

L’or jaune

L’or jaune est la forme la plus connue de ce métal précieux. D’un jaune éclatant, cet or résiste à la rouille et à la corrosion. Bien que l’or jaune soit très robuste, il est aussi le plus malléable de tous les métaux précieux. L’or pur est très mou, aussi, il faut encore le mélanger avec d’autres métaux comme il en est le cas de l’argent, du cuivre, du nickel et du zinc.

gv_20140610_biv0108_306109984.jpg__0x400_q95_autocrop_crop-smart_subsampling-2_upscale

L’or blanc

Notons que l’or blanc n’est pas une forme particulière d’or. À l’image de l’or jaune, l’or blanc est obtenu grâce à l’ajout d’autres métaux d’alliage. L’or blanc a été utilisé pour la première fois en 1920 comme substitut du platine. Ce métal est apprécié pour la pureté de son coloris, d’ailleurs, les alliances de mariage en or blanc demeurent très populaires jusqu’à aujourd’hui.

Le rhodium

Le rhodium n’est pas techniquement de l’or, mais il mérite de figurer comme son égal. En effet, le rhodium appartient plutôt à la famille du platine. C’est avec le rhodium que l’on améliore les propriétés de l’or. Les bijoux en or blanc, en or jaune ou en platine sont plaqués au rhodium, c’est lui qui protège les métaux précieux de l’abrasion excessive.

L’or rose

La dernière variété de l’or est celle que l’on appelle l’or rose. Cet or est obtenu grâce à un apport plus soutenu de cuivre.

Où se situent les principaux gisements aurifères dans le monde ?

Les théoriciens et autres analystes sur l’or aiment rappeler que la répartition géographique des principales exploitations a, lentement mais surement,  métamorphosé le visage du monde. En effet, l’or a été extrait par l’homme depuis des milliers d’années, il a été à l’origine des conquêtes coloniales et des guerres.

Toujours au centre des convoitises,  l’or est à la base de la stabilité géopolitique dans presque tous les pays du monde. Paradoxalement,  les pays dont le sous-sol contient de l’or ont été les plus convoités, et il faut noter que la répartition n’a pas vraiment été équitable. Quelques siècles après la découverte de l’or sur le continent américain, les empires coloniaux se sont rués vers la conquête de ce pays.

La civilisation aztèque doit son déclin aux mythes qui ont entouré les cités d’or.  Actuellement, l’Australie et l’Afrique du Sud détiennent le quart des réserves mondiales. Ces deux pays sont suivis de près par la Russie, le Chili, les États-Unis, et l’Indonésie.

Gold-Mines

Le mythe des cités d’or

L’or de l’Amérique du Sud a suscité la convoitise des puissances coloniales européennes. Ni la science, ni l’envie de découvrir de Nouveaux Mondes n’ont pas été à l’origine des expéditions menées par les grandes puissances. Les grandes puissances étaient avides d’or.

Il va sans rappeler le tristement célèbre Herman Cortés, qui en deux ans seulement, a pu pacifier et piller les trésors aztèques. L’or des mines aztèques a alimenté les coffres Espagnols, Portugais, Français et Anglais à partir du 16e siècle.

La ruée vers l’or américaine

Trois siècles après la disparition de la civilisation aztèque, pas moins de 500.000 émigrants se sont rendus sur le sol américain pour prospecter et fouiller le sous-sol californien.

Seulement armés d’une pioche et d’une batée, les chercheurs d’or se sont livrés à l’orpaillage pendant des dizaines d’années. Si les uns se sont incommensurablement enrichis, les autres n’ont connu que mort ou désolation. C’est d’ailleurs à cette époque que le mythe du rêve américain s’est bâti.

L’or au centre des enjeux économiques

Aujourd’hui, les pays ne s’affrontent plus directement pour de l’or (à proprement parler), néanmoins, ce métal précieux est encore au centre des rivalités économiques. L’affrontement est d’une tout autre nature. Ce n’est un secret pour personne, les pays les plus nantis sont ceux qui thésaurisent leur or. La puissance s’exprime par la quantité d’or présente dans les réserves fédérales.

Même si l’or est peu à peu supplanté par la monnaie en papier ou les titres, il est toujours un puissant indicateur de la santé économique d’un pays.  Quoique le marché de l’or soit très volatile, les puissances économiques ont toujours pu compter sur le rôle économique assuré par le métal jaune.

REPORTAGE

C’est vers le XXe siècle que l’or à commencé à jouer un rôle important dans les systèmes monétaires internes et internationaux. Et bien qu’il ait été démonétisé par le FMI en 1976, les banques centrales et les particuliers ont toujours continué à disposer de réserves d’or et ce jusqu’à aujourd’hui ! Depuis, c’est surtout « l’or matière première » ou « l’or financier » qui intéresse les gens et non plus « l’or monétaire ». A noter qu’aujourd’hui, ce métal précieux est principalement utilisé de 3 façons :

  • Comme bijoux et ornements personnels (environ 60 % de l’offre mondial) ;
  • Comme réserve de valeurs personnelles et soutien des systèmes monétaires (20 %) ;
  • Et comme réserve de valeurs privées (15 %).

mine014-1
L’or joue ainsi un rôle très important dans l’économie mondiale ! De récentes études ont d’ailleurs démontrés qu’il rapporte près de 210 milliards de dollars par an, dont 78 milliard et demi en extraction minière ! Et parmi les autres richesses créées par l’or, on peut également citer la bijouterie qui génère autant de revenus que l’activité minière (environ 38 à 70 milliards de dollar !) !

Puis s’ensuivent les pièces et lingots d’or qui sont très demandés, aussi bien par les particuliers souhaitant économiser que par les fonds d’investissement et les banques centrales.

Comment entretenir son or ?

Bien qu’il soit inaltérable et extrêmement durable dans le temps, l’or physique a quand même besoin d’entretien car il n’est pas à l’abri des rayures et effritement. Or, la moindre petite éraflure fera grandement baisser la valeur monétaire de ce métal précieux ! Dans le cas des particuliers qui préfèrent garder leur or à la maison, il est donc important de jalousement le conserver à l’abri de tout frottement.

L’idéal est d’envelopper chaque lingot dans du papier journal puis de sceller avec du ruban adhésif, comme ça ils ne se frotteront pas entre eux ! Et pour des lingots, des pièces de monnaies ou des bijoux toujours brillants et sans la moindre rayure, le mieux est de procéder à un nettoyage doux  et régulier.

l'or

L’or est insensible à la corrosion, néanmoins, elle mérite un entretien régulier pour ne pas ternir sa surface. Il n’est pas conseillé d’entretenir de l’or avec des produits chimiques. Le chlore risque d’abîmer le revêtement en rhodium. Pour nettoyer un bijou en or, il faut utiliser un mélange d’eau tiède et de savon (sans détergent). Il suffit de brosser la surface avec une brosse à poils doux. Lorsqu’on n’étrenne pas les bijoux en or, il est essentiel de les mettre dans des boîtes ou dans des sacs zippés afin de les protéger contre l’humidité.

  • On peut le faire par trempage, c’est-à-dire plonger chaque lingot, bijou ou pièce d’or dans un bain d’eau minérale mélangée à de la lessive pour linge ou à quelques gouttes d’ammoniaque. Ensuite tout rincer à l’eau minérale.
  • Sinon, on peut également nettoyer son or en passant délicatement dessus un linge imbibée d’un mélange d’eau minérale et d’alcool ménager. Rincer ensuite à l’eau minérale puis polir doucement avec un chiffon microfibre ou une peau de chamois.

Comment investir dans l’or ?

Avant tout, la question se pose : Pourquoi investir dans l’or ? C’est principalement parce que ce dernier représente un excellent investissement en temps de crise (surtout l’or physique !). Il est en effet intéressant de remarquer que bien que la monnaie ne soit plus basée sur ce métal précieux, ce dernier a toujours subsisté quoi qu’il arrive.

Par exemple en 2011, les actions boursières ont connu une grosse baisse de 1 à 24 % alors que de son côté, l’or lui voyait son prix augmenter de 20 % ! L’or constitue donc un rempart parfaitement sûr et fiable contre l’inflation. Les banques l’ont d’ailleurs bien compris, voilà pourquoi elles gardent toujours quelques lingots en réserve !

Gold-Mine

Pour les particuliers, il existe plusieurs façons d’investir dans l’or. Parmi les options les plus sûres et les plus intéressantes, on peut citer quelques unes :

  • acheter de l’or physique (sous forme de lingots ou de pièces) : on a notamment le choix entre des lingots de 1kg et des lingotins de 5g. Il faut cependant éviter de choisir de trop petites unités, car le prix et souvent supérieur à leur valeur d’or fin.
  • acheter des actions de sociétés aurifères : il faut cependant faire attention, car ce type d’investissement peut être très volatile !
  • acheter de l’or papier (ETFs) : cela en investissant dans les mines d’or ou en achetant des certificats par exemple.
  • on peut également trader sur l’or, mais en veillant cependant à bien choisir et comparer les offres des différents brokers.

Du point de vue économique, entretenir son or c’est veiller à ce qu’il soit et reste toujours un bon investissement. Il faut donc opter pour la meilleure façon d’investir son or. Et pour ce faire, il est important de toujours se tenir au courant des dernières actualités concernant le cours de l’or, ainsi que de l’évolution des systèmes, banques et sociétés d’investissement. Dans le cas des particuliers, il est également possible de se tourner vers des professionnels à qui ils pourront demander infos et conseils sur les meilleurs moyens d’investir, d’entretenir ainsi que de gérer leur or.

Où acheter et stocker son or ?

L’or a toujours été un investissement très prisé. Le prix de l’or se base sur une légion de facteurs, à savoir, le carat, le poids, le design et son état. C’est le carat et le grammage qui déterminent la quantité d’or contenu dans une pièce ou un lingot. Rappelons que ce ne sont pas uniquement ces deux facteurs qui justifient son prix. L’aspect et le détail des gravures sur une pièce comptent énormément.

L’autre aspect à ne pas minorer dans une transaction d’or est la pureté du métal. Intrinsèquement, plus la teneur en or est élevée, plus il a de la valeur. La quantité d’or dans un lingot se juge par la marque qui est apposée dans l’endos. Le système européen utilise des chiffres qui représentent une fraction de 1000. En guise d’exemple, une pièce d’or apposée du chiffre 750 contient 75 % d’or. Il s’agit d’un lingot d’or de 18 carats. Outre l’étampe du carat, tous les bijoux doivent être revêtus du cachet de son fabricant et aussi du pays d’origine.

gold-mining-in-british-columbia-has-its-roots-in-the-19th-century-gold-r_1118_435563_0_14087583_500

Pour acheter physiquement son or, il est plus sûr de se rendre auprès d’un professionnel agréé (ex : numismate, agent de change…). Si c’est à la banque, il faut savoir que toute transaction est accompagné de 2 % de commission (à l’achat comme à la vente) et sans oublier les frais de droit de garde qui s’élèvent à 1 ou 2 % dans le cas où l’or est stocké à la banque même.

Sinon, il est également possible de stocker son or chez soi, à condition bien sûr de ne pas le conserver sous le matelas et bien sur d’en faire très attention. Il faut en effet savoir que la moindre rayure ou effritement peut grandement dévaloriser la valeur des lingots, lingotins et pièces d’or.

Et sans parler des risques de cambriolages ! Dans ce cas, il est plus sage de souscrire une assurance spécifique ou bien d’ajouter une garantie spéciale dans son contrat d’assurance habitation. A noter cependant que la plupart des assureurs demandent à leurs clients de conserver leur or dans un coffre, et de préférence à la banque.

Pourtant, il est fortement déconseillé de stocker ses pièces et lingots d’or dans un coffre de banque : c’est que les banques ne sont pas à l’abri des faillites. Or si leurs actions chutent, alors l’or des clients chutera également avec elles ! Donc pour les particuliers qui souhaitent investir dans l’or, il est préférable de tout stocker chez soi pour un investissement inférieur à 10 000 €. Et pour tout investissement supérieur, on peut se tourner vers les sociétés non liées au système bancaire qui proposent des lieux et systèmes de stockage hautement sécuritaires.

Quel est le cours de l’once d’or ?

Où en est le cours de l’or ?

Au tout début, l’or était utilisé comme moyen de payement, en complément de l’argent. Mais depuis l’apparition de la monnaie papier, il ne servit plus que comme garantie ou étalon… Et pourtant cela ne l’a jamais empêché de contribuer pleinement à l’économie mondiale ! La preuve, le cours de l’or a en effet connu une évolution spectaculaire en 86 ans : l’once d’or ne valait en effet que 30 dollars vers les années 30.

Ce qui va grandement changer lors du premier choc pétrolier de 1973, car cette valeur s’est vu considérablement augmenter, ayant atteint jusqu’à 300 dollars l’once dans les années 80 ! Ensuite jusque dans les années 2000, le cours de l’or oscillait toujours entre 300 et 400 dollars l’once. Depuis, il n’a cessé d’augmenter pour atteindre une performance de 600 % ainsi qu’une valeur de 1 920 dollars en septembre 2014 ! Aujourd’hui 05 Juin 2016, la dernière valeur du cours de l’or est de 1 135 dollars.

Bien connaitre le cours de l’or pour des investissements réussis !

Pour réussir ses investissements dans l’or (qu’il s’agisse de lingots, de pièces ou d’or papier), il est très important de toujours connaitre et rester au courant du cours actuel. C’est qu’il ne faut surtout pas oublier que le cours ne cesse de changer ! Dans ce cas, comment faire pour suivre les cours ?

Et bien on peut le faire sur mobile ou tablette avec application iPhone ou Android par exemple. Il sera en effet possible de suivre les cours en direct que ce soit sur une période de 10 minutes, une heure, six heures ou un jour. Entre autres, il sera également possible de rester continuellement au courant des évolutions des prix et tarifs de l’or sur les périodes les plus courtes !

Cours de l’or ces 30 derniers jours

Prix de l'or ce mois-ci
Valeur en dollar

Cours de l’or ces 12 derniers mois

Prix de l'or cette année
Valeur en dollar

Cours de l’or ces 5 dernières années

Prix de l'or ces 5 dernières années
Valeur en dollar