Le nouveau PDG de Rio Tinto vise une forte croissance dans l’avenir

Publié le 8 juillet 2016

Rio Tinto-croissance

L’arrivée du PDG Jean-Sébastien Jacques va permettre au géant dans le monde des métaux d’emprunter une toute nouvelle direction. Loin des idées empruntées par ses prédécesseurs, le temps est venu d’offrir à Rio Tinto l’importance qu’elle mérite. Son objectif est de placer cette entreprise en tête sur le marché international des métaux.

Construire son expansion pour rester compétitif

Après de longues années passées à consolider l’entreprise, il semblerait que la recette de la réussite soit ailleurs. Pour ce nouveau PDG, Rio Tinto doit apprendre à se construire et ne pas rester sur la réserve par peur des marchés. Cette attitude pourrait lui valoir de se faire distancer par la concurrence. La stratégie sera donc plus dans l’action et la réflexion sur les métaux à promouvoir, les chantiers à mettre en œuvre.

Actuellement, la première phase consiste à repérer les mines prometteuses et de les acheter sans attendre. Même si Rio Tinto est avant tout connu pour sa production de cuivre, ses ambitions à l’avenir pourraient pousser le groupe à rechercher la première place dans bien d’autres métaux.

rio tinto-exploitation

Les mines qui vont être achetées vont donc être assez différentes mais créer un ensemble solide. L’Afrique va très certainement permettre à Rio Tinto d’atteindre son but compte tenu du potentiel que chaque pays commence à montrer au niveau de ses ressources naturelles. Les pays émergents sont activement surveillés pour saisir chaque nouvelle opportunité.

De nouveaux départements pour redynamiser la société

rio tinto-diamants

Jean-Sébastien Jacques affiche les nouvelles ambitions de Rio Tinto en créant quatre grands départements autour desquels va s’organiser l’activité. Sans surprises, le cuivre et l’aluminium en constituent deux puisque le groupe excelle dans la production et la vente de ces deux métaux. L’objectif est donc de trouver des moyens d’être toujours plus compétitif sur ces métaux afin de devenir incontournable pour les clients. Les diamants vont venir compléter ce groupe compte tenu de la forte demande dans le monde.

Du côté des trois autres départements, l’énergie et les minéraux, le minerai de fer, la croissance et l’innovation vont correspondre aux nouvelles priorités. La définition de ces directions démontre que Rio Tinto ne souhaite plus exceller dans un seul domaine mais bien s’imposer à tous les niveaux. Tous les métaux, matériaux et matières premières qui peuvent aujourd’hui être exploités sont une chance supplémentaire pour Rio Tinto de faire parler de lui.