Le nickel au plus haut en deux ans

Publié le 11 août 2014

La fermeture des marchés financiers londoniens du lundi 5 mai a entraîné le cours du nickel à son plus haut niveau en deux ans. Ces métaux industriels ont oscillé au cours de la semaine, suite à la publication des indicateurs Chinois et de la situation Ukrainienne.

D’après le HSBC, le marché a subi de nouveaux, une contraction au sein de la production manufacturière en Chine au mois d’avril, apparemment, un indicateur qui révèle le ralentissement de la deuxième économie mondiale. Face à la situation, les investisseurs du marché des métaux restent attentifs quant à l’évolution de son économie vue que la Chine est le premier pays consommateur de métaux industriels au monde.

 Les métaux de base, victimes des indicateurs Chinois

nickel1

 

La poursuite des tensions géopolitiques en Ukraine a également affecté les métaux de base. En conséquence, l’aluminium et le plomb ont chuté, jusqu’à atteindre leur plus bas niveau le jeudi 8 mai ; en cinq semaines 1.756,25 dollars la tonne pour finir à 2.073 dollars en quatre semaines.

En fin de semaine, ces métaux de base ont connu une légère hausse peu après la publication des chiffres du commerce chinois plutôt meilleurs qu’attendue. Il s’est avéré que la Chine a enregistré hausse modérée de ses échanges avec l’étranger voire un rebond par rapport au mois de mars.

 Une croissance continue du cours du nickel en 2014

Nickel_chunk

 

 Le nickel atteint son sommet en deux ans, atteignant un maximum de 20.500 dollars la tonne. Un niveau qu’il n’a pas atteint depuis février 2012. Selon les analystes, cette forte hausse a été causée par la suspension de l’activité d’une usine métallurgique de nickel suite à une fuite d’acide. La firme se base en Nouvelle-Calédonie, mais son propriétaire est le brésilien Vale.

Cette tendance haussière a d’ailleurs commencé depuis le début de l’année, soit 45%, occasionnée par la mise en place de l’embargo sur les exportations de minerai de nickel en Indonésie. Ainsi, le nickel valait 20.100 dollars la tonne à son pic contre 18.015 dollars.