Les métaux de base dans la tourmente suite au Brexit

Publié le 29 juin 2016

Depuis que l’Angleterre a décidé de sortir de l’Union Européenne, un bouleversement sans précédent a commencé en seulement quelques heures. Etant donné que le London Metal Exchange gère l’ensemble des métaux, ces derniers ont eu du mal à résister et montre déjà une baisse significative.

Un cuivre qui montre les inquiétudes du marché

cuivre

Le cuivre est toujours considéré comme l’annonciateur d’une tendance. Avec le fait qu’il ait perdu plus de 2% en l’espace de quelques heures, le futur laisse présager d’un affolement pour l’ensemble du marché des métaux. Le constat sera à faire au bout de quelques jours ou quelques semaines mais les métaux devraient souffrir de cette nouvelle configuration.

L’inquiétudes des investisseurs quant aux conséquences de la sortie de ce grand pays de l’Union Européenne se traduit par des métaux de base à la peine. Le spectre d’une crise financière en Angleterre ou d’une fragilisation de l’ensemble de l’Europe vont secouer les marchés pendant une certaine période.

Des variations à surveiller pour les autres métaux

Gold-Mine

Suivant le cuivre, d’autres métaux de base comme l’aluminium et l’acier montre une baisse, moins importante mais dont il faudra faire attention. La sortie effective de l’Angleterre n’aura lieu que dans quelques mois et ce moment historique va alors montrer toute l’ampleur de cette nouvelle. Le risque de voir ces métaux chuter lourdement sont importants.

Les prochaines semaines vont montrer si cette date historique va montrer la force des britanniques de rester aussi solides après ce choix. Si tel est le cas, les métaux de base pourront retrouver un niveau acceptable. Dans l’attente, les métaux précieux tirent leur épingle du jeu en jouant leur rôle de valeurs refuges. L’or a en effet été sollicité après l’annonce de cette nouvelle et sa période de troubles.