Le cours du cuivre continue d’augmenter

Publié le 4 mai 2012

A l’instar de la plupart des matières premières, le cuivre est actuellement dans une phase de rebond. Au plus bas depuis trois mois du fait des craintes sur l’économie chinoise et l’avenir de la zone euro, les prix des métaux se sont récemment redressés.

Dans le cas spécifique du cuivre, la conjoncture américaine est pour beaucoup dans le rebond. Les bons chiffres de l’immobilier américain conjugués aux bons résultats des sociétés du S&P 500 ont dopé les positions à l’achat.

Les prévisions de la Banque centrale américaine, qui estime que la croissance des États-Unis devrait se redresser à moyen terme, ont également donné un coup de pouce au métal rouge. Enfin, la Fed a laissé entrevoir de nouvelles injections de liquidités sur le marché monétaire, un élément qui pourrait encourager les investissements dans les matières premières.

Au niveau mondial, la demande de cuivre a augmenté pour des raisons saisonnières. Ainsi, à la Bourse de Shanghaï, les stocks de cuivre ont diminué en avril, alors qu’ils avaient atteint des niveaux historiques en mars.

Sur le moyen terme, le cuivre signe un remarquable rebond. Alors qu’il était tombé à 5 168 € la tonne en octobre dernier, le métal se négociait début mai aux alentours de 6 500 € à Paris, soit une hausse de plus de 25 % en sept mois.