Le laiton, un alliage qui reste toujours très en vogue

LaitonLe laiton n’est pas un minéral pur, il s’agit d’un alliage essentiellement composé de cuivre et de zinc, dont les proportions peuvent être variables. Il n’existe donc pas un mais différents types de laiton. De plus, en fonction des propriétés recherchées, les laitons peuvent contenir d’autres matériaux comme du nickel, du chrome, du plomb ou encore de l’étain.

Comme pour le cuivre, le laiton réagit lentement avec l’oxygène de l’air, pouvant avec le temps entraîner l’apparition d’une couche appelée vert-de-gris. En fonction de sa composition, le laiton peut porter d’autres appellations comme cuivre jaune, tombac, archal, bronze florentin ou encore similor. A titre d’exemple, le bronze florentin contient 15 % de zinc et 85 % de cuivre.

Les origines du laiton

Les premiers vestiges de laiton ont été retrouvés par les archéologues en Afrique et en Asie. D’autres objets viennent récemment d’être découverts dans le bassin méditerranéen, ce qui nous amène à la conclusion suivante : « le laiton est l’un des alliages les plus anciens utilisés par l’homme ».

Il semble tout à fait inconcevable que les premiers hommes eussent connaissance de la science des alliages, mais nul ne peut contredire l’histoire. Le laiton est matériau obtenu à partir de la combinaison du cuivre et du zinc. Bien entendu, les proportions de ces deux éléments sont variables.

Quelques variétés de laiton contiennent du chrome, de l’étain, du plomb ou de l’étain, elles sont communément connues sous le nom d’alliages amagnétiques.

Certaines civilisations considèrent le laiton comme du cuivre jaune, bien que ces deux métaux non ferreux ne possèdent pas les mêmes caractéristiques. Suivant les propriétés et la composition du laiton, l’usager pourrait être amené à manipuler de l’archal, du tombac, du bronze florentin, du similor ou du pinchbeck.

Le laiton : le matériau le plus utilisé pendant le Moyen Age

il_340x270.615325938_70rh

Le Moyen Age n’aurait pas été ce qu’elle est sans la découverte du laiton, c’est l’une des raisons qui font que les scientifiques et les historiens associent souvent l’Europe médiévale à cet alliage quelque peu spécial. Si le laiton a tellement fait sensation auprès des populations à la fin du Moyen Âge, c’est surtout en raison de sa couleur jaune qui était presque aussi brillante que celle de l’or.

Entre le 13e et le 15e siècle, il fut construit des milliers et des milliers d’objets en laiton. En trois siècles, le nombre d’artisans qui travaillaient le laiton a explosé. De nombreuses villes se sont enrichies grâce à la production industrielle du laiton, comme il fut le cas de Dinant et de Bouvignes.

Au cours de cette période, le laiton vient orner toutes les maisons. Les chaudrons, les vaisselles, les chaudières aiguières et les coupes ont pendant un temps été conçus avec du laiton.

D’ailleurs, les historiens sont aujourd’hui enclins à affirmer que le laiton à l’époque médiévale a souvent été pris pour l’or des familles plus ou moins aisées étant donné qu’il était assez bon marché et sa couleur concurrençait facilement la splendeur de l’or. Comme actuellement, à faible quantité, il ne présente aucune valeur particulière.

Le laiton : un métal très coûteux à produire au Moyen Age

Des scientifiques auraient reproduit les techniques utilisées par les fondeurs à l’époque médiévale, et il a été constaté que le laiton était très coûteux à produire à cette époque. Cette matière doit son essor à la rationalisation des techniques de fabrication et par la production de laiton que l’on peut considérer d’entrée de gamme.

Il faut noter que les procédés de fabrication de laiton diffèrent suivant les époques. Si aujourd’hui on ne se contente que de mélanger du cuivre du zinc, au 13e siècle, les procédés étaient plus complexes. Cela s’explique par le fait que le zinc à l’état de métal n’a pas encore été utilisé à l’époque.

eb99950ca5d6df808e930d0fbdf80d3b

Les fondeurs ont dû utiliser de la calamine qui est un carbonate de zinc qu’il fallait encore faire fondre à une température de 900 °C. Ce n’est qu’au milieu du 18e siècle que des méthodes pour récupérer le zinc sous sa forme métallique furent découvertes en Europe. La méthode consistait à distiller et condenser le zinc qui est encore à l’état gazeux. Afin de réduire les coûts de production, les fondeurs ont dû trouver d’autres procédés d’extraction du zinc et de production de laiton.

Une technique novatrice : la cémentation

La cémentation est encore une technique moyenâgeuse. Elle consiste à placer du minerai de zinc broyé, du charbon de bois et des morceaux de cuivre dans un creuset qu’ils font ensuite chauffer à plus de 900 °C. Le carbonate de zinc du minerai se corrompt pour libérer de l’oxyde de zinc. Une fois au contact du carbone généré par le charbon de bois, l’oxyde se transforme en zinc métallique par l’effet de réduction. Les scientifiques ont réussi à reproduire ce procédé en étudiant des vestiges de creuset découverts dans des usines à Bouvignes et Dinant.

Les moyenâgeux ont découvert comment réduire les coûts de production

Au Moyen Age, le laiton fut l’un des métaux les plus difficiles à produire, mais il semblerait qu’il fut l’un des matériaux les plus appréciés par les artisans et les industriels. Cependant, il faut noter qu’il n’est jamais arrivé à concurrencer le fer qui fut très utilisé pour la conception des accessoires pour bâtiments, outils agricoles et les armes.

Les fondeurs du Moyen Age ont dû trouver des solutions afin de réduire les coûts de production. De par leurs expérimentations, les scientifiques ont émis deux hypothèses.

antiquite-plat-de-quete-allemand-a-godrons-moyen-age-ecriture-gothique-nuremberg-plat-recipient-rafraichissoir-puisette-aquamanile-15375

  • Hypothèse un : certaines reconstitutions ont permis d’affirmer que les fondeurs auraient augmenté le nombre de creusets et accru la quantité de zinc dans les fours. Les ateliers de production étaient organisés de manière à produire encore plus. Des textes anciens auraient révélé que les usines auraient embauché des ouvriers peu qualifiés pour les tâches répétitives, dans une autre mesure, on peut affirmer que la révolution industrielle en France a commencé avec la production du laiton.
  • Hypothèse deux : les fondeurs auraient réduit la teneur en zinc et en cuivre avant de compléter les portions manquantes avec du plomb qui est un métal assez bon marché à cette époque. C’est le résultat des analyses menées sur des objets médiévaux retrouvés dans des fouilles à Dinant.

Les avis scientifiques divergent pour ce qui est de la composition chimique du laiton à l’époque médiévale. Certains théoriciens affirment que les chaudrons de cuisine en laiton à l’époque médiévale contenaient beaucoup plus de bronze et de plomb que de zinc et que le laiton pur est réservé pour les objets de prestige comme les chandeliers, les vaisselles et les couverts. Bien entendu, ces théories sont réfutées par quelques scientifiques.

Quelles sont les différentes catégories du laiton ?

Le laiton se décline en trois catégories. On les distingue en fonction de leurs propriétés.

  • Les laitons simples

vis-m5-x-16-o5-laiton-tete-bombeeÉgalement appelés laitons binaires, les laitons simples ne renferment que du zinc et du cuivre. Classiquement, le zinc est ajouté pour réduire la température du point de fusion. Une fois que le zinc est intégré dans la composition du laiton, la conductivité électrique du laiton binaire est réduite. En somme, c’est l’ajout du zinc qui a permis de renforcer la résistance mécanique du matériau. Il ne s’avère pas futile de noter que le laiton doit sa coloration jaune à ses deux principaux composants.

  • Les laitons au plomb

Cette catégorie de laiton contient du plomb, en plus du zinc et du cuivre. Usuellement, ce laiton se compose de 60 % de cuivre, de 40 % de zinc et de 3 % de plomb. La quantité de plomb a volontairement été réduire dans le but d’améliorer la malléabilité du laiton. Ainsi, il est devenu plus facile de le travailler.

  • Les laitons spéciaux

Les laitons spéciaux comprennent de nombreux alliages, mais les dominants sont le nickel, le fer et le silicium. Il a été découvert que le nickel améliore grandement les propriétés anticorrosives et antioxydantes du laiton. Ainsi donc, les laitons spéciaux sont utilisés dans la fabrication des pièces de monnaie.

De par ses propriétés, le laiton est un matériau très facile à travailler, mais il est fragile en comparaison aux autres alliages. Cette matière entre dans la fabrication des instruments de précision, des objets de décoration d’intérieur, des composants de serrurerie et des composants horlogers.

On retrouve le laiton dans tous les secteurs d’activités, entre autres, dans la médecine, l’informatique, la robotique et l’aérospatiale. De nombreuses industries d’armement utilisent le laiton comme douilles pour les munitions de petits calibres. Il sert également à l’embossage des toiles en bronze qui servent à la fabrication des filigranes du papier.

Le laiton : un métal aux multiples usages

905_001

Comme il l’a été mentionné, le laiton est un alliage qui est très recherché par divers domaines d’application. Étant très malléable et très résistant face à la corrosion, ce matériau est idéal pour la fabrication des nanos composants. Pour maximiser le potentiel du laiton, les industries le font subir un matriçage.

Une fois qu’il est matricé, les performances mécaniques du laiton se retrouvent décuplées. En effet, le matriçage augmente l’étanchéité du produit en comblant les pores présents sur la surface du laiton.

Lorsqu’il est poli, le laiton est nettement plus facile à modifier. C’est grâce au matriçage que l’on peut offrir au laiton ses formes les plus complexes.

Utilisation du laiton dans l’industrie

Le laiton est un alliage, qui est surtout composé de zinc et de cuivre. Mais il peut également contenir du plomb, de l’étain, du chrome, du nickel et même du magnésium. On distingue d’ailleurs plusieurs types de laiton selon sa composition : tombac, bronze florentin… Dans tous les cas, cet alliage est utilisé depuis le Moyen Age pour divers usages (pièces d’horlogerie, robinetterie, serrurerie, accessoires déco…) et aujourd’hui, son utilisation est incontournable dans plusieurs industries.

Le laiton, un alliage vraiment facile à travailler

il_570xN.598838456_ree4

La popularité du laiton dans l’industrie s’explique par le fait que c’est un alliage vraiment très facile à usiner : en effet, on peut aussi bien le travailler à chaud qu’à froid. Il présente ainsi une certaine malléabilité qui fait de lui le matériau idéal pour fabriquer des objets particuliers voir même complexe.

Mais encore, le laiton se révèle un alliage extrêmement résistant à la corrosion, mais également très facile à nettoyer et entretenir. Autant d’avantages intéressants qui font de lui un alliage vraiment très prisé et utilisé dans la fabrication de petites pièces qui sont ensuite reproduites en très grandes séries (ex : axes, vis, écrous…).

Le laiton est donc le matériau incontournable de l’industrie de décolletage.

Le laiton, matériau de prédilection des industries 

robinet-exterieur-en-laiton-fontaine-jardin-deco

Avec ses innombrables avantages, le laiton est l’alliage de cuivre le plus utilisé. Il est surtout utilisé pour :

  • L’impression et la formation des filigranes dans le papier (papeterie) ;
  • La fabrication des douilles d’arme à feu et d’obus (ex : ZUBM21 soviétique) ;
  • La fabrication de pièces de monnaie ;
  • La fabrication des alliages à mémoire de forme ;
  • La confection d’outillage de précision (clés, tournevis…) ;
  • La confection d’outils pour les mines car le laiton ne produit pas d’étincelles
  • La fabrication de petits objets de plomberie tels que les robinets et raccords …

Sinon le laiton est également utilisé depuis le Moyen Age pour la confection d’éléments décoratifs pour le mobilier, d’instruments de musique, de robinetterie, de serrurerie… Il est également incontournable pour la gravure pour la gravure et le guillochage.  Et on retrouve également cet alliage exceptionnel dans l’industrie de pointe qui ne pet plus s’en passer.

Le laiton est donc un métal que l’on retrouve partout ! Son importance est telle qu’il fait d’ailleurs partie de la liste des matières premières qui sont tradées en bourse. On peut même réaliser des placements intéressants sur cet alliage à la fois esthétique et exceptionnel.

 Le laiton et la décoration intérieure

laiton-2

Le laiton est un alliage, magnifique résultat entre l’alliance du zinc et du cuivre. Il possède une très belle couleur dorée, pas aussi lumineuse de l’or certes, mais qui en fait a quand même une matière incontournable pour la décoration intérieure. D’ailleurs aujourd’hui, le laiton s’invite partout dans la maison, que ce soit dans la chambre, le salon, la cuisine ou encore la salle de bain.

Le laiton pour un intérieur cosy et chaleureux

Avec sa couleur qui oscille joliment entre l’orange, le rose ou le doré, le laiton a cette agréable particularité d’apporter une belle touche de chaleur dans les pièces qu’il décore. Il faut dire que c’est une matière qui reflète parfaitement la lumière, ce qui lui permet d’illuminer doucement l’intérieur de la maison.

Il n’a donc pas son pareil pour créer une ambiance à la fois douillette, feutrée et vraiment très chaleureuse dans la chambre ou dans le salon. Les accessoires déco en laiton se révèlent donc incontournables pour une décoration à tendance cocooning.

Mais pour cela, il faut l’utiliser par petites touches : corps de luminaire, cadre de miroir, petits accessoires par-ci par-là… et le résultat final sera vraiment magnifique !

Le laiton pour une salle de bain chic et raffinée

Evier en laitonLe laiton est le matériau incontournable pour une salle de bain chic et royale. Il faut dire que sa belle couleur se détache merveilleusement bien par rapport au blanc éclatant des sols et des murs carrelés.

Il s’accorde également avec divers style de décoration intérieure, que ce soit un style plus sobre avec un esprit minimaliste, un style baroque avec des courbes et un couleur noir dominant, ou encore un style plus moderne ou plus industriel.

Sous forme de robinets, bidets ou tuyaux de douche, le laiton apporte ainsi une superbe touche de chic et d’élégance dans la salle de bain.

Mais en plus de son côté très esthétique, ce magnifique métal présente également des propriétés intéressantes qui font de lui le matériau de prédilection des salles de bain : c’est qu’il est en effet très résistant à la corrosion, ce qui le permet de rester durablement esthétique et performant.

Quelles matières et couleurs pour accentuer le côté chaleureux du laiton ?

Bien qu’il puisse être adapté à n’importe quel style et ambiance, le laiton apporte une touche déco encore plus exceptionnelle lorsqu’il est associé avec les bonnes couleurs et matières.

Côté couleurs par exemple, le blanc s’harmonise parfaitement bien avec le laiton : l’alliance entre les deux donne lieu à une déco très design, avec une ambiance épurée et cosy. Sinon pour une déco chic et éclatante, on peut également associer le laiton à du noir. Il peut également être combiné à des couleurs chaudes comme le brun, le beige, voire même le bleu turquoise.

Pour ce qui est des matières, la combinaison incontournable n’est autre que celle du marbre et du laiton ! Car la couleur chaude de ce dernier contrebalance grandement le froid du marbre. Le bois et le laiton forment également une équipe gagnante, apportant un agréable côté chaleureux et intimiste dans la maison.

Et enfin pour une ambiance chic, on peut également miser sur la combinaison cuivre et laiton, qui mariée à des couleurs gaies comme le rose ancien ou le bleu turquoise, apportent une agréable touche vintage et sophistiquée à la déco intérieure.

Les astuces pour nettoyer, entretenir et préserver ses accessoires déco en laiton

maxresdefault

Le laiton est un matériau très esthétique. Quasiment tous les produits de luxe sont conçus avec du laiton. Pour que les objets en laiton puissent garder leur éclat d’origine, il est essentiel de les entretenir au moins une fois par semaine. D’emblée, il faut noter que l’entretien du laiton n’est pas toujours facile à faire. Si l’usager omet d’entretenir la surface des objets, elle va s’oxyder rapidement.

Le laiton est un métal qui a besoin d’être nettoyé et entretenu régulièrement, car il a tendance à s’oxyder et perdre de son éclat. Pour nettoyer un objet un laiton, il suffit de le lustrer avec un chiffon trempé dans un mélange d’eau et de lessive de soude.

Pour les taches vraiment récalcitrantes, l’on pourra utiliser du coca-cola qui est un excellent antioxydant. Par ailleurs, l’on pourrait également utiliser du bain de vinaigre ou du bain de bicarbonate de soude.

En bref, pour entretenir les objets de décoration en laiton, on a le choix entre plusieurs astuces à la fois simples et pratiques :

  • Nettoyer son accessoire déco en laiton à l’eau savonneuse
  • Le frotter délicatement avec un chiffon et une noisette de dentifrice, puis rincer
  • Tremper brièvement l’objet en laiton dans du Coca-cola, puis frotter et rincer
  • Le nettoyer avec du ketchup ou de la sauce pimentée
  • Le nettoyer avec une solution à base d’eau et de savon noir (1 litre + 3 càs)
  • Frotter son objet avec un bouchon de liège s’il est taché.

Cours du laiton en détail

FrenchHorn_tcm4-680307

Le laiton, c’est le résultat de l’association du zinc et du cuivre. Il s’agit d’un alliage très apprécié et d’ailleurs très utilisé dans plusieurs secteurs industriels. Son importance est telle qu’il occupe aujourd’hui une grande place dans la liste des métaux les plus tradées en bourse. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le cours du laiton.

Cours du laiton, tout dépend du prix du kilo

A vrai dire, le cours du laiton n’existe pas vraiment au sens propre du terme. Pour déterminer sa valeur, ce qu’il faut savoir avant tout c’est le prix du kilo.

Or, ce dernier varie également en fonction du prix des éléments qui le composent, donc selon la valeur du zinc et le cours du cuivre. Et quand on sait que les cours de ces 2 derniers peuvent aussi bien augmenter que baisser rapidement, celui du laiton demeure tout aussi incertain.

Au fait, tant que cet alliage dépendra du cuivre et du zinc, son prix ne connaîtra malheureusement aucune évolution significative.

Le prix du laiton peut donc facilement augmenter ou baisser, ce fut notamment le cas ces dernières années avec l’envolée du cours du cuivre. En décembre 2014, le cuivre s’échange sur les marchés pour 6 446,45 dollars la tonne, soit 5,75 euros le kilo. Le zinc quant à lui s’échange à 1,94 euros / kilo sur le marché français.

Sinon, le prix du laiton dépend aussi de sa qualité, mais varie également selon l’offre et la demande.

Le cours du laiton en 2016

A cause de l’augmentation du cours du cuivre, le prix du laiton a connu une grosse baisse ces dernières années. Depuis, son cours ne cesse d’osciller entre 2 200 à 3 300 $ la tonne, sauf en 2015 où les fils de laiton coûtaient aux alentours de 5 à 6 $ le kilo. Cette année, la valeur du laiton avoisine les 3 000 $ par tonne. Et les cours ne cesseront de varier, ce qui représente quand même un avantages pour ceux et celles qui souhaitent investir dans le laiton.

brass_points

  • Mais sur quel laiton investir ? Il existe en effet 3 catégories de laitons : les laitons simples (combinaison de cuivre et de zinc), les laitons au plomb et les laitons spéciaux, et il faut savoir que leur valeur et qualité ne sont pas les mêmes. Actuellement, c’est le laiton au plomb qui est très demandé, car il est très malléable et donc plus aptes à l’usinage. Le laiton spécial représente également un bon placement, car il est très prisé par les industries de pointe.

Pour obtenir la valeur du laiton, il suffit de combiner la valeur des deux métaux en fonction de leur proportion en % et aussi prendre en compte la main d’œuvre pour effectuer l’alliage. En savoir plus sur le cours du laiton et son évolution : http://www.laiton.eu/prix-du-laiton/