Investir dans les métaux précieux

Publié le 2 mai 2012

Alors que le cours des actions en Bourse a beaucoup diminué ces derniers mois, celui de l’once d’or a augmenté de plus de 20% en un an. Il peut donc être tentant de délaisser les actifs financiers, qui fluctuent de façon importante, pour le métal précieux jaune, qui est considéré comme une valeur refuge.

Il existe diverses manières d’investir dans l’or : la plus courante est d’acheter des bijoux en or, même si la plupart des particuliers ne le font pas dans un esprit d’investissement. En effet, nombre d’entre eux ont vendu, en 2010 et 2011, des bijoux abîmés ou qu’ils ne portent plus. Pour pallier le risque de vol, il est fortement conseillé de les mettre à l’abri dans un coffre, soit chez soi soit à la banque.

Investir dans l'or

Investir dans l'or, une alternative intéressante en 2012

Vous pouvez aussi investir en Bourse dans les mines d’or mais cette action est plus risquée que celle d’acheter des lingots d’or car le cours varie de façon plus importante que celle du métal précieux jaune. L’achat physique est bien sûr possible, sous forme de lingots de 1 kg ou 500 g. Les sociétés d’investissement peuvent acquérir, quant à elles, des lingots de 1,2 kg.

Les particuliers ont, par ailleurs, la possibilité d’acheter de l’or de manière immatérielle. Cette procédure a pour avantage de ne pas s’encombrer des lingots, qui sont encombrants. Les sociétés Gold Backed Currencies et Digital Gold Currencies (devise en or numérique) proposent cette acquisition dématérialisée.

Il existe aussi des « Gold Future Contracts », des contrats à terme dont le cours de l’or est une spéculation sur le futur prix du métal, lorsque le contrat arrivera à échéance. Il faut cependant noter que ces types d’investissements peuvent présenter des risques car le cours de l’or fluctue. Le métal jaune peut perdre de la valeur, de la même manière que les monnaies se déprécient dans le temps.