Les investisseurs portent de plus en plus d’intérêt dans l’or et l’argent

Publié le 7 mai 2012

Après leurs pertes de vitesse suite à leurs corrections, l’or et l’argent reprennent du terrain. En effet, les perspectives resteront positives tant que la Fed continuera à mener une politique monétaire expansionniste.

A l’heure d’aujourd’hui, nombreux sont les éléments qui conforte le scénario d’une hausse du cours de l’or et du cours de l’argent, dont par exemple le prêt des banques centrales aux pays émergents. Des achats, qui ont coïncidé avec les paroles du président de la Fed qui aurait annoncé qu’il était prêt à encore intervenir. Un discours qui, a moyen terme, pourrait se traduire par une hausse de l’inflation, chose favorable aux métaux précieux, le prix de l’or augmentant plus vite quand on constate une augmentation générale des prix.

Pièces en or et en argent

Pièces en or et en argent

Il est ainsi important de noter, que depuis ces dernières années, les métaux précieux et surtout l’or ont été utilisés pour se protéger contre le risque de contrepartie. C’est ainsi que depuis la crise, le prix du lingot d’or est passé d’un prix d’appel de 17 301 euros à son début à plus de 40 000 euros aujourd’hui. De son côté, l’argent, métal plus volatile, après avoir connu des sommets bien au-delà des 50 dollars au premier semestre de l’an dernier a depuis reculé autour de 30 dollars.

Pour conclure, il serait encore utile d’avoir entre 5% à 10% de métaux précieux dans ses investissements sur un horizon d’une année.