Plus d’informations sur ce métal

La fonte appartient à la famille des métaux  ferreux, c’est un alliage de fer et de carbone. Sa température de fusion est de 1 300 °C . D’une densité de 7,2 tonnes par mètre cube, la fonte se distingue des autres alliages à base de fer, l’acier par exemple, par sa très bonne coulabilité.

Par ailleurs, elle s’oxyde beaucoup moins facilement que le fer. On distingue deux types de fontes : la fonte brute qui sort du haut-fourneau et qui est affinée en acier avec la décarburation et la fonte élaborée qui permet la production de pièces moulées. La fonte ne se tord pas, ne se plie pas, elle se casse.

Quelle utilisation est faite de la fonte ?

FonteLa fonte est très utilisée dans l’industrie automobile notamment pour fabriquer les blocs moteur, les disques de frein, les suspensions, les arbres à came. Dans les maisons et les appartements on la trouve sous forme de radiateurs, de plaques de cheminée, d’appuis de fenêtres ou de balcons, de tuyaux et d’ustensiles de cuisine (cocottes et faitouts en fonte, émaillés à l’intérieur). La fonte permet également de réaliser du mobilier urbain (bancs publics, fontaines, mobilier d’éclairage, plaques d’égout…).

A combien peut-on espérer vendre ce métal ?

Le coût d’élaboration de la fonte reste relativement modéré, car le minerai de fer est abondant sur terre (environ 5 % de l’écorce) et sa réduction assez simple (par addition de carbone à haute température). Enfin la fonte est pratiquement entièrement recyclable grâce à la filière ferraille.

Toutefois, le prix du minerai de fer et donc celui de la fonte est fortement corrélé à l’intensité de l’activité économique mondiale. Il baisse lors des ralentissements économiques et connaît un pic lorsque le taux de croissance est élevé. La fonte se négocie actuellement à 285 euros la tonne, livrée sur site.