L’étain ne brille plus dans les bourses

Publié le 6 juillet 2015

L’étain qui a connu ses heures de gloire par le passé fait aujourd’hui grise mine car il connaît une baisse de régime importante. Perdant un quart de sa valeur en 25 ans, ce métal fait désormais partie de ceux dont le cours baisse de façon dangereuse.

Une chute de l’ordre de 20%

eSi la tendance baissière du cours des métaux concerne l’ensemble du marché des métaux, l’étain représente le métal le plus touché. Une baisse de l’ordre de 20% a largement fait baisser sa valeur avec une tonne à 14 500 dollars, ce qui est un seuil particulièrement faible. Malgré sa demande importante dans le secteur électronique, il ne fait plus partie des métaux qui ont la côte.

Ce beau métal est en train de connaître une véritable déconvenue. Cette situation est d’autant plus difficile que l’étain a porté l’industrie des métaux pendant plusieurs décennies en étant utilisé dans tous les domaines de la vie quotidienne.

Des producteurs très inquiets

eeDevant une telle situation, les différentes mines et producteurs d’étain peuvent se questionner sur l’avenir de leur filière. La situation géopolitique mondiale est en grande partie responsable de la perte de vitesse de l’étain. Tant que l’instabilité régnera, ce métal devrait continuer sa chute.

Si jusqu’à présent le cuivre subissait les plus grandes variations, l’étain semble devenir un nouveau métal de référence qui va être le miroir de la société. Il pourra permettre aux investisseurs de savoir comment se positionner par rapport au marché.