2016, une année bénéfique pour les métaux industriels ?

Publié le 2 février 2017

Une nouvelle année commence, et avec elle de nouvelles perspectives pour le marché de l’investissement. Du côté des métaux industriels, les changements sont inévitables en ce qui concerne l’évolution des cours. En attendant d’en savoir plus, voici une revue annuelle concernant la variation des prix des métaux de base en 2016.

Envolée des métaux industriels en 2016

L’année 2016 a été particulièrement bénéfique pour les métaux de base. Notamment vers les derniers mois avec la victoire de Donald Trump aux présidentielles américaines. Ce dernier prévoyait en effet des investissements massifs dans les infrastructures aux Etats-Unis. Depuis, les prix des métaux industriels échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont connu une envolée spectaculaire.

Effectivement sur l’ensemble de l’année, les prix et cours des métaux de base ont été caractérisés par de solides progressions : soit environ 55 % pour le zinc, 45 % pour l’étain, 16 % pour le cuivre, 15 % pour le nickel ainsi que 10 % pour l’alu et le plomb. D’après Robindranath Bhar, analyste chez Société Générale, cette envolée des cours s’explique par « un alignement parfait de facteurs encourageants (qui) a dopé les prix des métaux de base depuis la fin du mois d’octobre ».

Mais pourquoi cette envolée des prix en 2016 ?

Si c’est l’élection de Donald Trump à la présidence américaine qui a permis l’ascension des métaux industriels en 2016, la Chine joue également un rôle majeur dans cette envolée des cours. Le pays est en effet très dépendant de ses secteurs manufacturiers et de la construction.

Ainsi pour soutenir l’économie nationale, le gouvernement chinois a été obligé de prendre des mesures qui ont permis la hausse du cours des métaux de base vers la fin du mois d’octobre. Pour ce qui est de Trump, le nouveau président des USA prévoit d’importants investissements dans les infrastructures, d’où la hausse du prix et cours des matières premières durant les derniers mois de l’année.

Zoom sur le prix des métaux de base en 2016

Sur le LME, la tonne de cuivre s’échangeait à 6 045,50 dollars en novembre 2016 puis 5 518 dollars en fin d’année. La tonne d’aluminium, quant à elle, valait 1 794,50 dollars en novembre, avant de terminer l’année à 1 700 dollars. De son côté, le plomb s’échangeait à 2 576,50 dollars la tonne mi-novembre, puis 2 007,50 dollars en décembre.

Vient ensuite l’étain dont la tonne valait 22 000 dollars début novembre puis 20 830 dollars à la fin de l’année. Quant au nickel, la tonne s’échangeait à 12 145 dollars en novembre, puis de régresser légèrement à 10 125 dollars en décembre.  Enfin, la tonne de zinc valait 2 985 dollars fin novembre 2016, puis 2 560 dollars en décembre.

Impossible de ne pas remarquer que les prix se sont quelque peu repliés en fin d’année. Mais dans l’ensemble, 2016 semble avoir été une bonne année pour les métaux industriels. En ce qui concerne l’évolution des prix pour cette nouvelle année, les analystes affirment que la baisse des cours survenue lors des dernières semaines 2016 n’est qu’une simple correction. Ils sont d’ailleurs nombreux à soutenir que les facteurs ayant soutenu les prix en 2016 vont continuer de faire effet en 2017.