La demande de plomb toujours en baisse

Publié le 24 décembre 2013

Si le cours du plomb a connu une légère chute il y a une année de cela, il a vite repris des couleurs vers la fin du premier trimestre. Apparemment, ce prix en question a affiché un cours supérieur à ceux des autres métaux de base sauf celui de l’aluminium. Il a également dépassé le cours du LMEX  ou l’indice des métaux non ferreux côtés au LME. Malgré cette hausse, le cours du plomb n’a pas atteint le niveau escompté, de même pour les cours des métaux.  La Chine s’avère être le premier pays consommateur de métal mou voire 45% de la demande totale. Cette consommation est destinée au marché automobile afin de fabriquer des batteries, l’usage courant du plomb. Or, un ralentissement de la croissance chinoise se fait sentir depuis peu et cela affecte essentiellement l’économie.

 La demande chinoise en baisse

605772--

Si la demande chinoise a baissé de +7.5%, les autres pays n’ont consommé que le +1.5% seulement. En effet, la banque française BNP Paribas s’est attendu à cela en réduisant ses perspectives de croissance à 4.2% pour l’année 2013. L’année 2009 a connu son apogée en matière de production avec 64%. Le métal secondaire domine la majorité de l’offre globale en plomb l’année dernière avec 57%. D’après des études, il pourrait représenter 55% l’année suivante. Ainsi, la production de métal secondaire se voit chuter dû à l’usage progressif de métal dans les pays émergeants. Il se trouve que ce métal nécessite aussi des années pour sa récupération avant le recyclage.

 Une production minière ralentissant

cours plomb

 Cependant, la production minière de plomb n’avance pas au même rythme que ceux des autres métaux non ferreux. Dans sa totalité, le plomb recueilli annuellement est de 150 000 tonnes seulement contre 1.1 million de tonnes de zinc. Huit nouveaux projets miniers ont été mis en place afin d’améliorer la production existante pour obtenir au moins 60 000 tonnes de plomb en 2015. L’exploitation minière à remettre en activité est principalement celle de Paroo Station, l’ancienne Magellan. Le responsable de l’analyse métaux de BNP Paribas Stephen Briggs tient à rappeler que la Chine a su bondir la production minière en 2009 pour la totale de 352 000 tonnes. La montée de la production est en mesure de modérer les années à venir et ce qui incite l’analyste à attendre un rebond des cours.

En moyenne, et bien sur au moment où cet article est écrit, le cours du plomb équivaut à 2 041 dollars. Selon les prévisions de la banque britannique Barclay Bank pour l’année 2013-2014, un rebond progressif est en vue de 2 164 et 2 263 dollars, elle prédit un déficit du marché provisoire pour cette année.