Argent : focus sur ce métal précieux

L’argent est un métal précieux très convoité par l’homme, après l’or. Il compte parmi les premiers métaux connus, et a traversé plusieurs civilisations. Il est assez rare de trouver de l’argent à l’état pur dans l’environnement.

Il est souvent associé à d’autres éléments comme le soufre, ou l’arsenic. Durant l’antiquité, ce métal précieux était très convoité, car il servait de monnaie d’échange. Dans le domaine économique actuel, l’argent est considéré comme un outil de régulation des échanges économiques.

Histoire de l’argent

300-galena

L’argent est un métal utilisé par l’homme depuis 5 000 ans. En effet, l’extraction du minerai d’argent a été effectuée en 3 000 avant J.C. Durant l’antiquité, les civilisations du proche orient, la Crète et la Grèce se sont penchées sur l’extraction du minerai d’argent, et ils considéraient ce métal comme une ressource de valeur. D’ailleurs, la Grèce a été le pilier de la production de l’argent en 1 200 avant J.C.

En 100 après J.C, c’est l’Espagne qui est devenu le centre de la production de l’argent. Effectivement, ce pays était le principal fournisseur de l’Empire Romain, et un point commercial important sur l’itinéraire du commerce d’épices asiatique. Les années qui ont suivi ont été marquées par la découverte de plusieurs mines, et le développement technologique d’antan a permis une amélioration de la production de l’argent.

Cependant, la valeur monétaire de l’argent a chuté depuis la découverte du nouveau monde en 1942. La raison de cette chute s’explique par la présence d’une grande quantité de filons dans cette partie de l’ouest, qui entraîna une extraction massive par la conquête espagnole.

Depuis sa découverte, l’argent a été utilisé à l’état pur, mais il a aussi été allié à d’autres éléments. D’ailleurs, un alliage à l’état pur comme l’électrum mélange l’or et l’argent. La capacité de l’homme à allier l’argent avec d’autres matériaux ont donné naissance aux objets d’argenterie par exemple. Les hommes de cette époque ont déjà compris que le processus d’alliage améliorait grandement les propriétés physico-chimiques de l’argent.

Durant l’antiquité, l’argent avait une grande importance en raison de sa valeur monétaire. Mais ce métal est aussi très prisé dans le domaine de l’Alchimie. Selon la légende, l’Alchimie est un art ancien qui consiste à transformer les métaux communs en or et en argent. Les alchimistes désignent l’argent comme étant le « métal de la lune » ou « métal de  Diane ». Pour certains, l’argent était appelé métal de l’Espoir, car ce métal était le seul moyen pour un esclave d’acheter sa liberté à son maître.

Actuellement, l’extraction du minerai argentifère en raison de son coût qui devenait trop cher par rapport à la valeur du métal. Par contre, l’exploitation et l’épuration des métaux tels que le cuivre, le zinc ou le plomb permettent de récupérer l’argent en tant que produit secondaire. Ce procédé donne la possibilité d’acquérir ce métal sans dépenses supplémentaires.

Les caractéristiques de l’argent

L’argent est un élément chimique de symbole Ag et de numéro atomique 47. C’est un métal précieux de couleur blanche, qui dispose d’une grande ductilité et une malléabilité étonnante. En effet, cette caractéristique lui permet d’épouser facilement toutes les formes souhaitées.

L’air n’influe pas trop sur sa surface, mais il est sensible aux composants sulfureux contenus dans les aliments. Voilà pourquoi les vaisselles en argent deviennent brunâtres ou noires. La présence de cuivre dans les alliages accélère le ternissement de l’argent. Cependant, il est possible de retarder le ternissement en le stockant avec du papier imprégné d’acétate de cuivre ou de cadmium. Il est également possible de traiter le ternissement par électrolyse avec une solution de chromate alcalin.

Pile of old Silver Dimes & Quarters 2

La solubilité du métal argent est possible par plusieurs agents élémentaires. En effet, une dissolution parfaite de ce métal est provoquée par un acide de choix, qui est l’acide nitrique. Mais pour des raisons d’économie, certains effectuent une dissolution par l’acide sulfurique concentré à chaud.

Il est également possible de constater  que ce métal est sensible à l’eau régale, l’acide chromique, les solutions de permanganate, l’acide persulfurique, l’acide sélénique, ainsi que les solutions aqueuses d’halogènes libres. L’argent est aussi soluble dans les hydroxydes alcalins fondus en présence d’air, ainsi que dans les peroxydes fondus.

Pour ce qui est des alliages, on peut trouver l’électrum, qui est un alliage naturel combinant l’or et l’argent. L’argent Britannia est un alliage composé d’argent à 95,84 % et d’autre métal comme le cuivre à 4,16 %. L’argent Britannia dispose d’un titre au millième de 958. L’argent Sterling, communément appelé « argent premier titre », est un alliage doté d’une composition de 92,5 % d’argent et 7,5 % de cuivre. On parle alors d’argent au titre 925.

Afin d’obtenir de l’argent avec un procédé purement chimique, il suffit de dissoudre le métal dans l’acide nitrique, puis on l’évapore à sec. Ensuite, on procède à une fusion et une décomposition des autres sels métalliques. Après, on passe par une dissolution dans l’eau, suivi d’une cristallisation fractionnée, ainsi qu’une reprise à l’ammoniaque.

On effectue une réduction par le sulfite d’ammoniaque à 70°C. Enfin, on fusionne de l’AgO sur de la chaux vive dans un courant  d’hydrogène, puis sous vide. C’est par ces diverses opérations que l’on obtient de l’argent pur avec moins de 4,10 -5 % de Ca.

Utilisation de l’argent

L’argent est ductile et très malléable, d’où son importance dans les divers domaines d’applications industrielles et technologiques. En effet, ces dernières comptent pour plus de la moitié de la demande mondiale annuelle ces cinq dernières années. Très précieux, l’argent est principalement utilisé dans la fabrication de monnaie, l’orfèvrerie, la joaillerie, la photographie, la musique, l’électronique, sans oublier l’argenterie.

Silver

La photographie

Autrefois, le domaine de la photographie comptait parmi les premiers utilisateurs de l’argent. Le principe consiste à utiliser le nitrate d’argent afin de produire des cristaux d’halogénure d’argent, qui sont sensibles à la lumière. Cette forme d’application concerne la photographie de consommation, les arts graphiques ainsi que la radiographie.

L’année 1999 est devenu un point culminant pour l’industrie de la photographie, en monopolisant 25 % de la production d’argent métal. Malheureusement, l’arrivée et l’ascension fulgurante de la photographie numérique a causé le déclin de la demande dans le secteur de la photograpie argentique. Un des utilisateurs de la photographie argentique actuels est le domaine de la radiographie (rayon X).

L’énergie solaire

L’argent étant sensible à la lumière, est très utile dans le secteur de l’énergie solaire ou photovoltaïque. Le processus consiste à utiliser l’argent dans une encre conductrice. Ensuite, les cellules photovoltaïques transforment la lumière du soleil en électricité.

C’est depuis 2008 que l’emploi du photovoltaïque a connu un essor important, en consommant 19 millions d’onces d’argent par an. De plus, les subventions d’états ont participé à l’explosion de la demande. Cependant, la demande en argent pour l’utilisation photovoltaïque a chuté petit à petit en raison de l’avancée technologique solaire.

Effectivement, la technologie a permis une forte réduction de l’argent dans la production du même quantité d’énergie solaire. La découverte de cette technique appelée « thrifting » a contribué à diminuer la demande photovoltaïque en argent.

La médecine

L’argent est très utilisé dans le secteur médical depuis des siècles. Parmi tous les éléments existants, c’est le seul métal doté d’une puissante action antibactérienne, avec un moindre taux de toxicité pour les cellules animales. Afin de survivre, les cellules bactériennes sont obligées de former une certaine liaison chimique. En contact avec l’eau, l’argent libère des ions qui tuent et préviennent la croissance biologique, en perturbant le métabolisme bactérien et leurs fonctions membranaires.

Silver_gallery

Depuis l’antiquité, les Phéniciens ont constaté que l’eau et autres types de liquide sont préservés dans des bouteilles équipées de parois d’argent. Cette découverte a permis aux pionniers américains de limiter la propagation de la dysenterie, la grippe et le rhume en mettant des dollars en argent dans les bouteilles de lait. Actuellement, les biocides en argent sont installés dans les systèmes d’eau des hôpitaux, les cathéters, les meubles, ainsi que dans les instruments de nature médicale.

A la fin du XIXe siècle, le nitrate d’argent a servi au traitement des infections des yeux qui touchaient les nouveaux nés. Les médecins de cette époque ont également constaté que les blessures guérissaient rapidement grâce à des pansements contenants de l’argent.

Avec le développement de la technologie, l’argent est utilisé dans le secteur de la nanotechnologie en tant qu’agent antimicrobien. Le nano argent agit comme catalyseur pour l’oxydation, générant de l’oxygène à partir de l’air ou de l’eau. Ce processus permet de détruire les membranes cellulaires de bactéries à paroi unique. Ce métal réduit en particules ne déclenche que des réactions chimiques qui n’ont aucun impact sur l’environnement.

Impact de l’argent sur la santé

L’argent métal, précisément les sels argentés solubles, est nocif pour la santé au-delà d’une certaine concentration. Avec une concentration de 2g soit 0,070 once, ce métal peut être mortel. Les tissus du corps peuvent absorber ces composés d’argent, et peuvent provoquer des pigmentations bleuâtres ou noirâtres sur la peau.

L’œil humain, notamment la cornée, peut également être endommagé par les composés d’argent. Pour les personnes à la peau sensible, l’argent peut causer des irritations et autres réactions comme la dermatite allergique. En cas de forte concentration dans l’air, l’inhalation de l’argent peuvent peut causer des vertiges, des difficultés respiratoires, ou bien des maux de tête.

Une consommation assez élevée peut causer la somnolence, une perte de connaissance, le coma, et même la mort. En cas d’ingestion de l’argent, les risques d’intoxication sont modérément élevés. Les conséquences se présentent sous forme de malaises d’estomac, des nausées, des vomissements, et la diarrhée. La surexposition a ce métal peut causer des anomalies cardiaques, des dommages au niveau du cerveau et du système nerveux.

Épuisement de l’argent

Cours de l'once d'argent

L’argent est une ressource naturelle qui peut s’épuiser à tout moment. Selon les spécialistes, les réserves minières mondiales seront épuisées dans 15 ans environ. En effet, l’extraction massive de ce métal depuis des siècles a abouti a cette estimation alarmante. En 2013, la production a été de 23 000 tonnes, contre une demande de 30 000 tonnes.

Avec une production annuelle pareille, il n’est pas étonnant que les réserves minières s’assèchent. Malheureusement, les demandes ne cessent de croître, alors que la production n’arrive pas à suivre. De plus, les taux n’affichent que 20 % en matière de recyclage de l’argent. Cela est, sans doute dû à un coût élevé. Cette forte exploitation de l’argent métal a conduit le professeur Mansoor Barati a dire qu’ « on n’ira pas au-delà de la fin du siècle ».

Quelques informations essentielles sur le métal (en résumé)

  • L’argent a pour symbole Ag. Au même titre que pour l’or, l’argent est un métal précieux.
  • Dans le langage courant, l’argent désigne également les billets et les pièces de monnaies, mais dans le monde de l’économie, il est important de distinguer l’argent métal de la monnaie.
  • L’argent est un métal à la fois ductile et très malléable, il est aussi apprécié pour son éclat blanc particulier. Il noircit en présence de sulfures, un phénomène fréquemment observé avec de la vaisselle. L’argent provient soit des mines soit du recyclage.
  • Les principaux pays producteurs d’argent sont le Mexique, le Pérou, la Chine, l’Australie et le Chili.

Cours de l’once d’argent

Historiquement, l’argent était valorisé entre le cinquième et le douzième du prix de l’or. L’argent fait désormais partie des métaux cotés à la bourse des métaux de Londres.

En 1981, l’once d’argent avait atteint un cours voisin de 50 dollars à la suite de mouvements spéculatifs. En avril 2011, l’once d’argent avait de nouveau atteint cette valeur historique. A l’heure actuelle, l’once d’argent a un cours qui avoisine les 15 dollars.

Historique du cours de l’argent sur 10 ans

Évolution du cours de l'argent sur 10 ans