100 kg d’or retrouvée dans une maison en Normandie

Publié le 10 décembre 2016

En septembre dernier, c’est un véritable trésor qui a été découvert dans une propriété d’Evreux, en Normandie. Il s’agit d’un incroyable magot de 100 kg d’or, se déclinant sous toutes les formes (pièces, lingots et barre), et dont la valeur s’élèverait jusqu’à 3,5 millions d’euros. Tous les détails sur cette incroyable découverte !

Un trésor disséminé un peu partout dans la maison

Celui qui a découvert ce fabuleux trésor n’est autre que l’héritier de la propriété : et c’est par hasard en déplaçant un meuble qu’il est tombé sur le gros lot. Où plutôt sur une partie du magot, car les pièces, les lingots et les barres d’or étaient dissimulés un peu partout dans la maison.

Le tout dans des cachettes aussi originales qu’improbables : des boîtes fixées sous les meubles, de vieilles chaussures, des cavités creusées sous le parquet, des piles de linge…

Le défunt propriétaire des lieux ne manquait visiblement pas d’imagination. Au total, l’inventaire a compté 2 barres de 12 kg chacun, 37 lingots ainsi que 5 000 pièces d’origines françaises, suisses et américaines.

100 kg d’or légalement amassés pendant 10 ans

En tout, c’est 100 kg d’or d’une valeur de 3,5 millions d’euros qui ont été découverts dans la propriété : un trésor apparemment amassé dans les années 1950 et 1960. A préciser que toute cette fortune a été acquise de manière parfaitement légale par le défunt propriétaire.

Chaque lingot présente en effet un bulletin d’essai ainsi qu’un document faisant office de carte d’identité et incluant les caractéristiques du titrage de l’or. A noter que des cahiers consignant tous les achats au cours des années ont également été retrouvés par l’héritier et le commissaire-priseur chargé de l’affaire. Et sans oublier les certificats d’achat qui ne font que prouver que le trésor n’est pas le butin secret d’un casse ou d’un hold-up.

Le tout vendu aux enchères fin octobre et début novembre

Une fois toutes les formalités accomplies, l’heureux propriétaire du trésor n’a pas perdu de temps : des ventes aux enchères ont en effet été organisées fin octobre et début novembre pour vendre les 100 kg d’or. Il a fallu d’une simple annonce (2 pour être plus précis) dans la « Gazette Drouot » et un site spécialisé pour attirer les spécialistes et les amateurs.

Ils ont d’ailleurs été originaires du monde entier à s’être partagé le trésor : français, américains, luxembourgeois… tous en ont eu pour leur part. Mais le véritable gagnant n’est autre que le mystérieux héritier. Un véritable chanceux qui ne s’est sûrement pas attendu à devenir riche simplement en déplaçant ses meubles !